Initiale Femmes L'intention Talons Rond Bout Style Étrange De Pompes zZOqw1

Le président Monson a déclaré : « Vous vivez dans un monde où les valeurs morales ont été, dans une grande mesure, mises de côté, où le péché s’affiche de manière ostensible et où la tentation vous incite à vous écarter du chemin droit et resserré. De nombreuses voix s’élèvent pour affirmer que l’on ne vit pas avec son temps ou que l’on a un problème lorsque l’on croit qu’un comportement est immoral…Est-ce que cela rend la conduite immorale acceptable ? Absolument pas ! Les commandements de notre Père céleste ne sont pas négociables ! »

Essentiel au plan de Dieu

Le président Packer, du Collège des douze apôtres, dit : « Le pouvoir de création ou, pourrions-nous dire, de procréation, n’est pas simplement un détail du plan : Il lui est essentiel. Son mauvais usage peut compromettre le plan… Protégez votre don. Tout votre bonheur est en jeu. »

L’immoralité ne peut pas être justifiée parce qu’elle est populaire, continue le président Packer. « Le principe de moralité du Seigneur commande que les pouvoirs sacrés de procréation soient protégés et utilisés uniquement entre un homme et une femme, mari et femme. Seuls l’effusion du sang innocent et le reniement du Saint-Esprit dépassent en gravité le mauvais usage de ce pouvoir. »

Un principe plus élevé

Russell M. Nelson, du Collège des douze apôtres, demande : « Qui que ce soit d’entre nous peut-il considérer avec légèreté ses précieux pouvoirs de reproduction qui lui sont propres et uniques ou mépriser les lois morales de Dieu, qui a donné des lois divines concernant leur usage sacré ? Alors que le monde s’abaisse au niveau d’avoir des relations sexuelles sans courir de risques, vos principes vous enseignent à les considérer comme sacrées, c’est à dire dans les liens sacrés du mariage, comme le Seigneur l’a voulu. »

M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, ajoute que nous pouvons savoir quels principes de conduite morale sont bons ou mauvais en suivant l’Esprit. « Ces inspirations ne vous pousseront jamais à faire quoi que ce soit qui vous mette mal à l’aise, vous donne le sentiment d’être impurs ou vous fasse honte. Vous devez être sensibles à ces inspirations car vos passions physiques peuvent les oblitérer si vous n’êtes pas vigilants. »

Richard G. Scott, du Collège des douze apôtres, déclare : « Pour vous assurer de respecter ce commandement sacré [de rester moralement purs], dans des moments de calme et de réflexion où vous ressentez l’influence du Saint-Esprit, fixez-vous des lignes de conduite à suivre quand la tentation se présentera, car elle ne manquera pas de se présenter. « Personne ne fait intentionnellement de graves erreurs. Vous en commettez quand vous transigez sur vos principes pour être mieux accepté par les autres. Soyez celui qui est fort. Soyez celui qui dirige. Choisissez de bons amis et résistez ensemble à la pression des autres ».

Commandé par Dieu

Il ajoute qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles nous devons éviter l’immoralité est que Dieu nous l’a commandé. « Toute les relations sexuelles en dehors des liens du mariage, et je souligne que cela signifie tout ce qui implique les parties sacrées et intimes du corps, sont un péché et sont interdites par Dieu. Bien que le monde ait d’autres normes, vous devez rester moralement purs. »

Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, dit : « En ce qui concerne les relations sexuelles, vous devez attendre !Vous devez attendre jusqu’à ce que vous puissiez tout donner, et vous ne pouvez tout donner que lorsque vous êtes légitimement mariés… Le jour de votre mariage, le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre conjoint éternel est d’être le meilleur que vous puissiez être, pur et digne de cette même pureté en retour. »

Co-créateurs avec notre Père céleste.

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, enseigne que notre Père céleste et Jésus-Christ sont créateurs par nature et qu’ils « nous ont confié une partie de leur pouvoir de création et nous ont donné des directives précises pour utiliser correctement cette capacité sacrée de créer la vie et de fonder une famille éternelle. » Il poursuit ainsi : « La façon dont nous considérons et utilisons ce pouvoir sacré dans cette vie déterminera en grande partie si un accroissement de ce pouvoir de création nous sera confié après cette vie. »

« Le plus sacré de tous nos pouvoirs divins consiste à devenir co-créateurs avec notre Père céleste pour donner des corps physiques à ses fils et ses filles d’esprit et à fonder une famille juste et centrée sur le Christ. Rien n’est plus sain, ne mérite plus de respect, ni n’est plus essentiel au plan du bonheur. »